Ma première rentrée universitaire ou pourquoi je trouve que c’est ultra économe.

Bonjour à tous !

Alors oui, ça fait très très très longtemps que je n’ai rien posté. Ou du moins ça me parait une éternité, question de point de vue. Mais voilà, ces deux dernières semaines ont été les plus… euh… comment décrire ça ? On va dire les plus achabracadragrobudiaesque de ma vie (oui j’invente des mots pour mes moments les plus indescriptibles).

Alors voilà, j’ai fait ma première rentrée à la fac. Jusque là rien d’anormal. Il y avait une rentrée inaugurale. Rien d’anormal mais qu’on soit d’accord, pas la moitié des gens sont venu et il n’y avait pas vraiment d’information, c’était surtout que grâce à ça j’ai pu revoir mon amoureux plus tôt. Puis mardi j’ai eu ma vraie rentrée. Déjà le petit BIIIIIIIIIIP quand t’entre dans la fac, c’est super agaçant, mais en plus tous les gens m’ont paru bizarre. Ou alors c’est moi qui le suis. Oui bon, je suis parano. Un peu. Et j’ai eu très peur. J’ai fait ma rentrée en LLCE, c’est-à-dire en langue pour ne pas se compliquer la vie. Je dirais pas quel langue pour faire chier le monde, mais bon. Donc la fac, question de nous embrouiller un peu, elle a tout changé, et du coup, les redoublants ne comprenaient rien, il y a eu 2 réunions, une avec toutes les langues et une avec seulement celle dans laquelle on était inscrit. Et honnêtement, il y avait des langues, si plus de 5 personnes sont inscrits dans cette licence, ça m’étonne. Donc 2 réunions différentes, qui donnent des informations globales importantes puis des informations spécifiques importantes qui contredisent les premières informations. Vous avez compris… ? Moi non plus. On a un emploi du temps… sans salle, parce que c’est plus marrant, comme on commence les cours lundi, déjà que la fac a 5 (?) bâtiments, 5 étages, c’est pas comme si on allait se perdre, non, pas du tout.

Alors vous n’avez sûrement pas trop compris le précédent paragraphe, son but, tout ça. Je sais. Je vais donc vous expliquer. C’est indescriptible comme moments tout simplement parce que la fac en général, ça nous donne pleins pleins d’informations inutiles et les plus utiles on les entend pas ou on les comprend pas, du coup on se retrouve dans la merde. Surtout que moi qui suis un peu lunatique, en général je rattrape mon retard en regardant les notes de la personne d’à côté… je me suis retrouvé à côté de la personne encore plus lunatique que moi sur ce point. Je me suis retrouvé à côté de gens qui parlent pas aussi. Puis j’ai lâché les 30 dernières minutes et je retrouve personne de ma licence sur facebook, donc je sais pas si j’ai loupé des informations importantes. Bon. Je commence les cours lundi et j’ai un peu peur. Avec un peu de chance la plupart des cours sont en amphi. Avec un peu de chance mon amoureux à des  cours en même temps que moi et je pourrai assouvir mon besoin de parler, parler, parler, de pleins de trucs inutiles parce que je suis une fille. Apparemment y’a 1 fan de Doctor Who dans ma fac mais il est en Master et il est un peu bizarre pas dans le bon sens. J’ai un peu l’impression d’être une extraterrestre introvertie et que ça va me poser problème. Puis moi qui aimait pas le lycée, on est en contrôle continu finalement et pas partiels. Donc j’aime déjà pas. Le truc bien c’est qu’on étudie l’histoire contemporaine au premier semestre, et ça c’est plutôt cool, parce que étudier les guerres on a fait ça tout le lycée, puis les dynasties en plus, hum… non.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s